Nouveaux fichiers de l’Etat policier : faites le vôtre…

Enfin un dimanche de vrai repos ! Le ciel d’un bleu azuréen annonce une journée magnifique auprès de son amoureux(se), me rappelant la Méditerranée, sa paix solaire, son midi éternel…

fichiers.jpg

Sauf que la radio me réveille avec une info de la plus haute importance. Notre ministre de l’intérieur (plus besoin de présenter ce sinistre personnage, le premier à accepter le rôle de Papon soft au Ministère de l’intégration et de l’identité nationale, avant M. brouillard-Besson) a décidé par décrêt, dans la plus grande discrétion médiatique, d’ouvrir 2 nouveaux fichiers de type Edwige destiné à lutter contre l’insécurité… Seront donc fichés plus de 2 millions de personnes travaillant dans des secteurs sensibles, appartenant à des bandes organisées (du club de quartier de mon petit frère jusqu’aux mafieux narco dollars espagnols je suppose) ou identifiés comme pouvant commettre l’irréparable (« Fuck PSG signé Marius OM »).

Elections, démocratie, guerre et sécurité

Bref, la droite dans toute sa splendeur, avec un avant-goût d’élections régionales. Au fait, savez-vous pourquoi les élections appellent toujours la sécurité, la dénonciation de l’autre et la rigidité ? Pourquoi ces périodes de crispation patrimoniale et idéologique ne sont jamais favorables à la tolérance, aux droits fondamentaux et à l’harmonie sociale ? D’après certains sociologues (école de Fribourg), il semblerait que les élections soient vécues par les différents camps comme un temps de guerre, ou plutôt la répétition ritualisée de la guerre qui n’a plus lieu. Quand les champs de bataille se vident en Europe occidentale, les conflits investissent de nouveaux terrains de jeu. Inversement, en temps de conflits armés, la démocratie se trouve réduite à sa plus simple expression, les débats sont confisqués et ce sont les armes qui parlent. Depuis le début des années 60, avec la fin de la guerre d’Algérie, nous avons réussi à transporter la violence hors de notre territoire. Les nouveaux terrains de jeu des soldats français sont le Tchad, le Golfe, l’Afghanistan, etc. Mais le besoin de conflit reste présent, comme toile de fond de toute civilisation.

Or nous savons tous que la politique est une scène, un théâtre à la fois réel et symbolique et une tribune où s’actualisent toutes ces tensions. C’est pour cette raison que les camps en présence doivent frapper fort, dans deux directions : vers leur électorat, pour recadrer et rappeler un ensemble de doctrines qui forment le ciment électoral de la base militante ; vers l’opposition, pour ouvrir les hostilités avec l’ennemi. Et le vocabulaire militaire employé par la plupart des journalistes politiques ne fait que confirmer cet état de fait.

Dans le cas des fichiers de police, cette double dimension confirmation d’une base/attaque de l’adversaire semble évidente. Dès l’annonce, dimanche matin, l’opposition parlementaire s’est senti visée et quelque peu humiliée, tandis que la majorité se félicitait de se donner les moyens nécessaires d’une véritable politique sécuritaire. Entre les deux, certains spécialistes comme J-P Chevènement ne pouvaient que donner leur avis dans la logique d’un choix binaire entre l’une des deux positions…

Réinventer la lutte

La véritable opposition ne consiste pas à reprendre les termes d’un débat imposé par une  majorité, mais à déplacer ces termes pour inventer de nouveaux fronts politiques capables de faire bouger les lignes médiatiques d’une pensée en mouvement.  Autrement dit, l’opposition politiquement incorrecte pratiquée sur ce blog ne prendra pas parti pour ou contre ce type de fichage, même si l’acte de ficher des individus nous semble intolérable (en Allemagne, une telle décision aurait provoqué une crise politique sans précédent).

Mais nous irons plus loin : nous créons officiellement, dès aujourd’hui, lundi 19 octobre 2009, notre PROPRE fichier, partiellement arbitraire quand à son contenu (pour ressembler de près à un fichier de police), mais répondant à trois règles:

  • seulement 3 informations par jour tirées de tous les supports (papier, audiovisuel, presse web, news, groupes, forums, blogs) : il ne s’agit pas de générer un flood quantitatif mais plutôt qualitatif
  • informations ciblées sur la dynastie politique actuellement au pouvoir
  • partage des informations avec un nombre illimité de personnes oeuvrant à la destabilisation démocratique de cette dynastie ; toute utilisation illégale ou ordurière des information sera exclue !

Le fichier sera ouvert et enregistré dans un classeur OpenOffice. La sauvegarde se fera chaque jour sur plusieurs serveurs étrangers, en version cryptée, afin d’éviter qu’il soit saisi par d’éventuels saboteurs, mais aussi sur différents supports physiques. Son auteur l’utilisera au gré de ses articles, selon les besoins de ses démonstrations.

Rendez-vous donc dans quelques mois pour dresser une première perspective de cette opération.  Rira bien qui rira le dernier…



1 commentaire

  1. Enrottbox 15 janvier

    polite answers i like it

Laisser un commentaire

Dofus wakfu et hip-hop |
CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nucléaire Radioprotection e...
| 1referencement
| cancambou97218