Soirée-concert « HADOPI m’a tuer » le 15 juin

hadopimatuer.jpg

10 groupes seront sur scène le 15 juin à Paris contre la loi HADOPI. Ils ont décidé de ne pas se taire et de représenter la majorité des internautes défavorables à ce texte d’un autre âge ! L’entrée est gratuite et la captation d’images ou de son (par caméscope, tél mobile ou minidisc) vivement recommandée ! De quoi donner un véritable sens au mot partage.

RV le 15 juin dès 18 h à l’International, 5-7 rue Moret, Paris (métros Parmentier ou Ménilmontant)

- projection de films sur HADOPI et débats au bar de l’International

- concert à partir de 21h (sets musicaux entre 15 et 25 minutes par groupe)

Soyez au rv de l’engagement, si vous êtes sur Paris bien sûr… Plus d’infos sur le site du journal numérique OWNI, principal organisateur de l’événement.



Merci la Minute Punk… ça fait du bien aux oreilles !!!

http://www.dailymotion.com/video/x952fw

HADOPI et SARKOZY vont relancer le mouvement Punk. Oi !



Après HADOPI, les nouveaux projets de surveillance de l’Etat

cadenas.jpg

Comme je l’avais déjà souligné à plusieurs reprises, le caractère intrusif de la loi HADOPI ne sera que la première étape d’un vaste dispositif de surveillance des échanges sur internet.

En effet, le ministère de l’Intérieur est en train de préparer la LOPSI (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure), beaucoup plus performante et contestable du point de vue de la confidentialité, puisqu’elle prévoit d’autoriser l’utilisation de mouchards sans aucune décision judiciaire. Un article publié dans Le Monde d’aujourd’hui en dit long sur les méthodes envisagées. 

Ce blog continuera à dénoncer toute forme de surveillance du trafic inspirée des régimes autoritaires comme la Chine ou la Russie. Car le débat risque de s’inviter dans les futures campagnes électorales. En ce sens, il ne fait aucun doute que l’Elysée va  mobiliser toutes ses énergies pour accélérer le rythme parlementaire et faire pression sur les élus, avec des arguments aussi fallacieux que déplacés autour du terrorisme et de la cybercriminalité. 

N’oublions pas que l’objectif ultime de ces lois a été résumé par le célèbre Frédéric Lefebvre (dans sa fonction habituelle de pompier-pyromane) : surveiller, à terme, la quasi totalité d’internet.



Sarkozy, je te vois ! (ouverture du concours)

msarkozypolice.jpg

Le concours est fermé, mais je laisse ce post ouvert à votre imagination… 

… dans la garde-à-vue d’un enseignant marseillais qui a voulu ajouter un peu d’humour à son impertinence civique.

… dans la conception néolibérale d’internet qui m’empêche d’avoir des lecteurs aujourd’hui, faute de bon page rank.

… dans la mise en place du tout sécuritaire, depuis que tu as été nommé ministre de l’intérieur et de la sécurité intérieure par Jacques Chirac.

… dans ta volonté de contrôler la parole publique, les réseaux d’échanges numériques, la presse et l’audiovisuel.

… dans ton mariage casting avec une femme-rollex, après que Jacques Séguéla te l’ai vivement conseillé… car un président célibataire, ça faisait un peu looser, non ?

Sarkozy, je te vois… dans la nomination consensuelle de Jean-Luc Hess à la tête de Radio France, dans la nomination d’un rédac chef de Charlie Hebdo à la tête de France Inter, pour encore mieux brouiller les codes de la culture politique française, dans l’ouverture, ce mot magique, qui n’a fait que saigner une gauche déjà réformiste et malade…

… dans la politique extérieure de la France, toujours plus contraire aux principes humanistes et aux droits fondamentaux des peuples…

… dans les lobbies nucléaires qui refusent encore d’admettre les conséquences mondiales de la catastrophe de Tchernobyl pour mieux vendre les technologies françaises à des pays surendettés… sur le visage compassé de Bernard Kouchner, roitelet de la condamnation morale sans lendemain politique !  

Sarkozy, je te vois, hélas trop souvent… à la télé, dans tous les JT, dans la presse quotidienne, hebdomadaire, bi-mensuelle, mensuelle, bi mestrielle, mestrielle, semestrielle, annuelle, dans les bilans du monde, dans les best-off comiques, tel un Mr Bean français cherchant à nous sortir de la Crise… et même dans certaines revues de philosophie ! 

Sarkozy, je te vois dans les rêves confiés par certains patients à leurs psychanalystes, comme figure du père dépassé de la pub pour les produits féminins, du père absent de ta première fille, la France, abandonnée aux meutes charognardes du Grand Capital. 

Sarkozy, je te vois encore dans le traitement médiatique de la maladie mentale, dans la façon dont France Télévision rend les criminels fous et les fous criminels… dans la solution sécuritaire qui rassure les braves gens… dans tes poignées de main forcées aux ouvriers chômeurs de ma génération… dans ta façon toute personnelle de rassurer en distillant la peur…

Sarkozy, je te vois dans la vulgarité de l’argent comme seul critère de réussite, dans le reflet des vanités au miroir des apparences, dans le mauvais goût des cravates de Martin Bouygues, dans l’immense marmite de soupe médiatique des chaînes de télévision de Vincent Bolloré, sur le visage malin-marrant de Jean-Marc Morandini, beau-père idéal de la culture du dernier homme nietzschéen, dans la peopolisation de la notoriété, ou dans la légitimation du People, principe supérieur d’audience et de crédibilité.

Sarkozy, je te vois déjà dans la censure de ce blog, dans ma future mise au placard sous l’étiquette Ultra-Gauche !!!

Sarkozy, combien de temps ce billet va-t-il apparaître sur internet ? Quelques minutes à peine ? Quelques jours ? La liberté d’expression me jugera, mais le combat sera de tous les instants…

C’est pour cela que je lance un concours « Sarkozy, je te vois ! ». A votre imagination, chers lecteurs, pour trouver une suite… A vos posts !

20090518moixjetevois.jpg

>>> EDIT le 16 mai 2009 : plus de 350 visiteurs uniques hier, record de ce blog ; mais pk Sarkozy attire toujours autant ? il suffit de prononcer son nom  pour devenir célèbre… a-t-il définitivement gagné son combat médiatique ?

>>> EDIT le 25 mai : encore une petite semaine, le temps que le buzz retombe, et je proclamerai officiellement le premier palmarès du concours Sarkozy !



HADOPI votée, HADOPI enterrée…

C’est la formule qui résume bien la revue de presse aujourd’hui. Peu de journalistes et encore moins de spécialistes de l’informatique se prononcent sur la pérénité de ce dispositif. Pire : aucun acteur majeur de l’internet (y compris les FAI) n’a osé envisager la suite technique de l’usine à gaz élaborée par un ministère aussi inculte que borné.

Ce blog se devait de réagir en proposant des ressources pertinentes pour se protéger de l’intrusion de l’Etat dans nos machines, dans nos mails, dans nos échanges quotidiens et finalement dans nos choix culturels, politiques et sociétaux. C’est ce que nous continuerons à développer dans les pages astuces contre HADOPI.

Aujourd’hui, le dispositif issu de la loi est présenté comme un plan de relance de l’industrie culturelle (déjà l’association des termes annonce la couleur) plongée dans un crise essentiellement liée à la spéculation financière… et les internautes sont devenus les boucs-émissaires de cette situation que le gouvernement cherche à expier médiatiquement en attaquant les libertés fondamentales. 

Tous les moyens sont alors envisageables quand il s’agit de multiplier les gestes symboliques envers un groupe d’intérêts privés. Les artistes mobilisés ne feraient-ils pas partie de quelques réseaux sociaux gravitant autour du chef de l’Etat et de son épouse, elle même très affectée par la baisse des ventes de disques sur support physique ? 

Comme de nombreux citoyens internautes, nous voyons dans cette loi la confusion flagrante entre l’intérêt général et une poignées d’intérêts particuliers mobilisés autour du pouvoir exécutif. Or un texte législatif doit être élaboré dans le seul souci de l’intérêt général, dont Montesquieu avait souligné la primauté. C’est pour cette raison précise, et conformément à la culture politique française, que la désobéissance civile face à l’HADOPI nous paraît totalement justifiée.

Cher compatriotes, amis peerates, amis informaticiens et geeks de toutes sortes, nous vous encourageons donc à continuer par tous les moyens vos activités, à partir du moment où cette loi contredit des principes fondamentaux inscrits dans notre constitution, comme la liberté de circuler dans un réseau ou la liberté d’échanger des oeuvres et des idées… 

Car la mobilisation populaire sera toujours plus puissante que n’importe quel système répressif, et la créativité associée à la liberté rendront obsolète toute forme de dispositif conservateur.



Offre légale, misère misère… une petite enquête

Alors qu’hier les députés discutaient de la pertinence de la notion juridique « d’offre légale », annoncée par le ministère de Culture comme « seule alternative à l’internet de demain » – tandis que Mme Albanel n’avançait aucun argument convaincant du point de vue du droit – et que le l’arbitraire le plus total semblait inspirer ses conseillers quant à la liste des offres proposées, un journaliste malin de la génération 2.0 propose un petit panorama de ladite offre. Surprises…

Voir la vidéo ICI (source : Clubic.com) emoticone



Le pire to pire de l’Assemblée

http://www.dailymotion.com/video/x94ta5

… au moment où est discuté le projet HADOPI, ces braves députés doivent (re)voter un par un chaque amendement TECHNIQUE et JURIDIQUE ! Ils révèlent à la caméra leurs compétences dans le domaine du numérique. Hilarant !

http://www.dailymotion.com/video/x94qe2

… petit retour sur la fumeuse journée du 9 avril.

http://www.dailymotion.com/video/x954ny

… enfin un excellent court d’anim’ pour se consoler de cette médiocrité politique



Dofus wakfu et hip-hop |
CAHS-AVALANCHES |
O_liv™ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nucléaire Radioprotection e...
| 1referencement
| cancambou97218